Pascal BLANQUE, Tractatus economico- philosophicus, Éditions Economica, 2008, 68 pages

La pensée de l’auteur est délivrée par des aphorismes qui, selon Nietzsche, « ne sont pas déchiffrables en première lecture, mais font appel à l’art de l’interprétation ». L’auteur jette des ponts entre deux disciplines, la philosophie et l’économie. La théorie classique est une pensée de l’être (un modèle d’équilibre atemporel). Avec Keynes, qui réintroduit la notion du temps, et donc, des anticipations et des déséquilibres, elle devient une « science historique », une « science de l’action », recouvrant des politiques (les « choix ») et des techniques (la «  pensée calculante  »). L’auteur en déduit la nécessité de construire une « économique », conçue comme « une façon de penser le monde dans sa totalité », dont l’objet est de retrouver les origines philosophiques de ses concepts.

Share Article:

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Club Turgot

En 2023, le Club Turgot a lu 195 ouvrages en langue française publiés dans l’année et a
rédigé 97 chroniques qui ont été publiées dans une dizaine de revues et sur 4 sites internet.
Il s’est efforcé de couvrir les principales problématiques soulevées en 2023 et de remarquer
des auteurs aux profils différents.

Recent Posts

  • All Post
  • Chronique
  • Grand prix Turgot
  • Hommage
  • Prix spéciaux
  • Publication 2024
    •   Back
    • P Artus
    • J Mistral
    • M. AGLIETTA
    • J; DE LAROSIERE
    • D Cohen
    • C. SAINT-ÉTIENNE
    • P; BLANQUE
    • J-M DANIEL
    • C. de BOISSIEU
    • F. BOURNOIS
    • JP BETBEZE
    • V. LEVY
    •   Back
    • monnaie-finance
    • économie
    • management
Edit Template

© 2023 Created with Royal Elementor Addons